CORÉE DU NORD – Prises de vue de l’énigmatique Pyongyang, Corée du Nord

CORÉE DU NORD - Prises de vue de l’énigmatique Pyongyang, Corée du Nord
A partager

Faire du tourisme dans un pays aussi antidémocratique reste une idée discutable. On ne peut cependant s’empêcher de se demander ce qui se cache derrière ces frontières et de plus en plus d’étrangers s’y rendent pour percer le mystère. Le photographe Julien Brisseau a eu l’occasion d’y séjourner et partage avec nous certains de ces clichés.

Rapide rappel

Pyongyang est la capitale de la République Populaire Démocratique de Corée. Le pays compte près de 25 millions d’habitants dont 2,5 millions à Pyongyang. La Corée du Nord est le pays le plus militarisé au monde. C’est à dire que le pourcentage de citoyens engagés dans les forces armées est très important. On estime la réserve militaire à près de 10 millions, soit presque un Nord-Coréen sur deux.

La Corée du Nord est classiquement connue pour être un état totalitaire qui collectionne les particularités de ce type de régime (culte de la personnalité du leader Kim Jong-Un, régime dynastique, faible respect des droits de l’homme, parti unique, …). Les étrangers y sont admis mais contrôlés. Le gouvernement nord-coréen semble pourtant vouloir jouer sur ce créneau touristique pour attirer davantage de visiteurs.

Voyager en Corée du Nord, c’est accepter de respecter des règles strictes de voyage

En 2015, les responsables du tourisme ont déclaré que le pays voulait attirer 2 millions de touristes par année d’ici 2020. Il en accueille actuellement seulement 100 000. De plus en plus d’agences de voyage se positionnent sur ce marché. « Contrairement à la croyance populaire, le processus d’obtention des visas de touristes pour la Corée du Nord est en réalité très simple », prétendent les voyagistes pour la Corée du Nord. La seule exigence est que soit organisé le voyage en amont (avec hôtels réservés en avance et déclarés et obligatoirement avec guides).

La colline Mansu, à Pyongyang (Corée du Nord), avec les statues géantes de Kim Il-Sung et Kim Jong-Il

Spécialement nommés par le ministère du tourisme les guides accompagnent (et surveillent) le voyageur. Il n’est pas possible de se balader sans être accompagné. D’autres règles sont également de rigueur comme l’interdiction de prendre des photos à certains endroits, l’interdiction de faire entrer sur le pays des films ou images non autorisés (le contenu des ordinateurs et téléphones peuvent être inspectés), et bien sûr, il faut faire attention à ce que l’on dit, le guide pouvant rapporter les propos des étrangers au gouvernement.

Texte par Patricia Wheeler – Photos exploitées avec l’aimable autorisation de Julien Brisseau

Le palais du soleil Kumsusan

Site de Julien Brisseau : http://brisseau-photographie.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *