carte électronique italie

ITALIE – POUILLES : La start-up du savoir-faire électronique à l’italienne

Coindustrio.com c’est une plateforme en ligne qui simplifie la production de carte électronique. L’objectif : ouvrir les portes des petites entreprises italiennes aux start-up européennes qui se lancent dans le prototypage ou la production en série d’un produit technologique. Au-delà de l’initiative entrepreneuriale, c’est bien de développement local et de promotion du made in Italy dont il est question.

Ancien employé d’une entreprise d’ électronique et adepte des plateformes numériques dédiées au covoiturage et à la location entre particuliers, Stefano Bisanti a eu une idée de génie : appliquer ces outils collaboratifs à l’industrie ! « L’idée de départ était simple : créer une plateforme pour mettre les petites entreprises italiennes en réseau et permettre aux clients européens d’accéder à leurs services en un clic. Depuis la startup a grandi et développé des systèmes automatisés qui permettent de définir et gérer en ligne toute la chaîne de production » explique Stefano, fondateur de Coindustrio.com.

stefano bisanti coindustrio

Stefano Bisanti

Une fabrication électronique sur-mesure et clé en main made in Italy

Les objets électroniques ont le vent en poupe. Une aubaine pour les start-up. Mais concrétiser son projet en démarrant la production du fameux objet qui révolutionnera le marché n’est pas si simple. Coindustrio.com propose un service clé en main pour accompagner les jeunes pousses dans la fabrication de leurs prototypes ou de leurs séries. « Coindustrio.com c’est une ‘manufacturing supply chain as a service’, une appellation un peu barbare pour un service tout compte fait très simple ! Sur Coindustrio.com il suffit de télécharger des spécifiques techniques : la plateforme sélectionne et coordonne les fabricants italiens qualifiés pour réaliser le produit dans les délais souhaités avec une qualité garantie. »

« On gère tout à la place du client : la vérification du cahier des charges, la commande des composants à assembler, le suivi de la production, l’expédition, voire le suivi post-production », poursuit Stefano. Un véritable coup de pouce pour les entrepreneurs occupés par mille autres choses. Mais l’ambition de Coindustrio.com ne s’arrête pas là. Il s’agit avant tout de valoriser les petites entreprises familiales italiennes. Durement touchées par des années de récession et en particulier par la crise de 2008, elles sont pourtant garantes du savoir-faire italien.

lasagne électronique italie

« Make Puglia great again »

Stefano a choisi la région des Pouilles, dont il est originaire, pour créer son entreprise. Un choix hasardeux pour certains. Dès lors que l’on parle du Mezzogiorno (le sud de l’Italie) les signaux sont globalement plutôt au rouge pour les investisseurs classiques. À dominante rurale avec un taux de chômage de plus de 20%, le territoire est proche de l’asphyxie. L’Italie dans son ensemble a subi de plein fouet la crise financière de 2008 et a du mal à se relever. Pour l’économiste italien Franco Bruni, en 2012 le pays était « au bord du gouffre ».

Depuis les choses avancent doucement. Le taux de chômage des jeunes reste l’un des plus élevés de l’Union Européenne (près de 38% des jeunes italiens entre 15 et 24 ans sont au chômage contre en moyenne 18,6% pour les autres pays de l’Union), le Produit Intérieur Brut s’est effondré, tout comme la production industrielle. « Contrairement à la situation française, en Italie il existe encore un tissu de petites entreprises familiales avec un vrai savoir-faire mais une toute petite visibilité sur le marché et donc souvent du mal à survivre. C’est notamment vrai dans le secteur de l’ électronique dévasté par l’externalisation vers l’Asie » explique Stefano.

C’est pour redonner du souffle à ces petites entreprises familiales et avec l’ambition de faire naître un pôle technologique dans le sud de l’Italie que Stefano a créé son entreprise. « Je crois profondément dans le potentiel de ma région et de mon pays et je suis convaincu que l’innovation et la collaboration peuvent tout changer. J’ai choisi de créer Coindustrio.com dans les Pouilles parce que je suis certains que sa présence et son action, avec celles de tant d’autres entreprises, impulsent un mouvement capable de favoriser l’innovation sociale dont nous avons besoin. »

L’ambition de l’entreprise s’affiche sur Coindustrio.com : « Make Puglia Great Again ».

pouilles italie électronique

Porte-parole d’un pays qui change

Si l’Italie est encore marquée par la crise, Coindustrio.com veut aussi montrer l’innovation et la créativité dont font preuve les territoires et les entrepreneurs pour sortir des clichés. Le sud de l’Italie n’est pas seulement une destination touristique, c’est aussi un territoire d’innovation. Début septembre, sur sa page Facebook l’entreprise appelait ainsi ses abonnés à contribuer via l’initiative #InItaly. « Chaque semaine nous sélectionnerons et publierons un article qui parle positivement de l’Italie. Pour être en quelque sorte le porte-parole d’un pays qui veut changer et qui peut changer. #InItaly est un laboratoire collaboratif qui promeut un développement grâce à l’innovation.»

« En Italie en ce moment, c’est la crise et dans le Sud c’est encore pire. Du coup il y a beaucoup de désabusement, de pessimisme dans l’air. On voudrait apporter un peu de fraîcheur et d’ouverture » précise Stefano. Car « l’Italie sait comment être innovante, polyvalente, créative, réactive, compétitive et gagnante. Ça nous tient à cœur de le démontrer. »

Alors à vos contributions !

Tiphanie François – Équipe Le Fil Rouge

Faites nous part de votre avis

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

EUROPE : Récupérez de l’argent sur vos vols annulés ou retardés

On a tous déjà pris des vols avec du retard et/ou acheté un billet d’avion ...

Le Fil Rouge
  • Le fil rouge Logo