troncs forêt tordue pologne

POLOGNE – POMÉRANIE OCCIDENTALE : Le mystère de la forêt tordue

Dans une forêt isolée de Pologne, un air de mystère règne. Là-bas, les arbres n’ont pas la forme qu’on attend. Ils sont tous courbés au même endroit, dans un angle à 90° presque parfait. Comme si une force inexpliquée avait réussi à leur faire courber l’échine, avant de finalement les laisser pousser en hauteur. Alors, exception naturelle ou déformation artificielle ?

Une forêt tordue en Poméranie occidentale ? Il ne s’agit pas d’une légende, mais d’un endroit qui existe réellement au nord-ouest de la Pologne, près de la frontière allemande. Si vous visitez Nowe Czarnowo, ce coin perdu de ce grand pays encore assez inconnu, n’hésitez pas à visiter cet endroit mystérieux où règne une atmosphère un peu magique.

Force naturelle ou surnaturelle ?

Cette forêt d’une étendue de 1,7 hectares se caractérise en effet par une centaine de pins (pinus sylvestri) dont les troncs, au lieu de pousser verticalement, poussent, à partir d’une vingtaine de centimètres au-dessus du sol, dans un angle à 90°. Le résultat est un spectacle assez impressionnant à voir, surtout l’hiver, quand la neige s’installe dans les courbes des troncs.

Plantés vers 1934, ces troncs auraient été taillés à dessein vers l’âge de 7-10 ans par la main de l’homme à des fins de menuiserie et d’ébénisterie. Cette forme faciliterait ainsi la production de meubles et d’objets tels que des barques, des accotoirs de fauteuils ou encore des luges. D’autres sources suggèrent à l’origine de cette déformation une puissance inexpliquée. Cependant, le fait que le reste des troncs de la forêt soient parfaitement normaux – c’est-à-dire droits – rend l’hypothèse de l’ingérence humaine tout à fait plausible. Bien évidemment aucun témoin de cette époque n’a pu être retrouvé et, par conséquent, interrogé.

Une forêt unique en son genre

Ce krzywy las (littéralement « forêt tordue » en polonais) n’est pas le seul exemple de la volonté de l’homme de contrôler la pousse des arbres, bien au contraire. On pense notamment aux bonzaïs, qui sont simplement des arbres que l’homme empêche de grandir en contraignant leur croissance dans un pot et en taillant perpétuellement leurs branches.

La main de l’homme est évidente ici, et il n’y a en réalité que peu de doutes sur l’origine de cette forme. Si ces troncs avaient poussé naturellement tordus, on aurait retrouvé d’autres spécimens aux alentours. De la même manière, leur tronc aurait continué à se tordre par endroit. Mais rien de tout cela ne s’est produit. C’est en fait à cause de la Deuxième Guerre Mondiale que les arbres ont été tordus. De 1939 à 1945, la consommation et la création d’objets en bois a explosé. Avec la fin de la guerre, tout s’est arrêté brutalement, entrainant l’avortement du projet de taillage de troncs par la même occasion. Les troncs qui avaient été tordus à cette période sont demeurés en l’état, offrant aux visiteurs un spectacle unique en son genre. Aujourd’hui la forêt est d’ailleurs protégée et classée « patrimoine à préserver » à l’échelle nationale. L’entrée y est gratuite.

Par TVR – Équipe Le Fil Rouge –
© Killian Schönberg Photography

Un commentaire

  1. Lionnel Chamber

    Forêt unique en son genre ? Vous plaisantez j’espère.
    Allez sur les plateaux de Haute-Loire, il en existe plus d’une forêt de ce type.
    Dans cette région française, le fait vient que les anciens taillaient les arbres pour faire du bois de chauffe.

Faites nous part de votre avis

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

rap grime uk

ROYAUME-UNI : Le Grime, le Rap underground qui s’impose

Au Royaume-Uni, les rappeurs ont développé un style bien à eux : la musique grime. ...

Le Fil Rouge
  • Le fil rouge Logo