Amérique du sud

BOLIVIE – SUCRE : Tahi, le cœur à l’ouvrage

  • 14
    Shares

Tahi vit à Sucre, la capitale constitutionnelle de Bolivie. À 42 ans, elle dirige une ONG qui se mobilise en faveur des droits des enfants et des communautés indigènes. Entre la douceur de vivre de sa ville natale et les inégalités sociales qui se creusent, elle continue de croire que les réalités de son pays peuvent changer malgré la faiblesse de l’État et la crise qui s’annonce. L’illustre et héroïque

horloge la paz

  • 62
    Shares

Depuis 2014, l’ horloge du parlement bolivien de La Paz affiche l’heure du sud : un cadran inversé et des aiguilles qui tournent vers la gauche. En cause ? Une décision politique du gouvernement bolivien dans un esprit de décolonisation, qui signe un pied de nez au capitalisme. Chiffres arabes et cadran inversé Si vous vous rendez à La Paz pour admirer le bâtiment néo-classique du Parlement bolivien, ne vous étonnez pas

salmonelle azteque

  • 25
    Shares

16e siècle, les Européens se lancent à la conquête du Nouveau Monde. En l’espace de quelques années seulement, les Aztèques, civilisation millénaire implantée au Mexique et au Guatemala, sont décimés par une maladie fulgurante. Mais laquelle ? Il aura fallu plus de 500 ans aux scientifiques pour résoudre le mystère de la pathologie qui fait saigner les yeux et les oreilles. Une étude publiée en janvier 2018 évoque la possibilité d’une

brésiliens foot

  • 31
    Shares

Du 22 au 29 Décembre 2017 – C’est la semaine du cliché sur LFR! Pour fêter la fin d’année avec humour et légèreté, Le Fil Rouge se penche sur les plus gros clichés du monde qui parasitent notre esprit et nous empêchent de voir ce quise cache derrière. Puisqu’il y a autant de clichés qu’il y a de pays, nous en avons sélectionnés quelques-uns qui seront mis à l’honneur durant

VENEZUELA : Griselda, être Vénézuélienne en temps de crise

  • 38
    Shares

Griselda a 32 ans. Née en Argentine, elle est arrivée au Venezuela à 5 ans avec ses parents qui fuient alors la crise économique dans leur pays. 27 ans plus tard, alors que la situation économique et sociale s’est fortement détériorée au Venezuela, elle envisage à son tour de quitter son pays d’adoption. L’insécurité, la pénurie des produits de base et l’inflation ont rendu le quotidien trop difficile. Un quotidien

Caribbean Boss Lady

  • 125
    Shares

À 33 ans, Axelle Kaulaujan a déjà vécu plusieurs vies. Professeure de philosophie, journaliste, consultante en stratégie politique, directrice de communication auprès d’un ministre haïtien, cette jeune Guadeloupéenne a tout d’une boss lady ! Son dernier projet ? Caribbean Boss Lady, une plateforme web « d’inspiration et d’empowerment pour les femmes carribéennes ». Retour sur le parcours atypique d’une entrepreneuse dans l’âme. Accompagner le leadership des femmes des Caraïbes En 2016, Axelle Kaulaujan a

galapagos chat tortue

  • 15
    Shares

Reconnues pour la présence d’animaux diversifiés et uniques, les îles Galapagos sont une véritable réserve naturelle. Problème : une surpopulation de nouvelles espèces animales (chiens, chats, chèvres, etc) introduites par l’homme, menace cet écosystème sacré.   La théorie de Darwin confirmée Situées dans l’océan Pacifique, les Galapagos figurent parmi les îles les plus isolées au monde. Elles abritent une faune exceptionnelle avec de nombreuses espèces endémiques, c’est-à-dire que l’on ne

équateur quito Valeria

  • 36
    Shares

Valeria Hurtado, 32 ans, est Équatorienne. Et fière de l’être ! Cadre au Ministère du travail, elle nous livre son quotidien, rythmé par les longues journées au bureau. Elle nous parle également de ses aspirations personnelles, partagée entre sa carrière professionnelle, son envie de s’épanouir dans sa vie privée et de s’investir afin de contribuer au développement de son pays. Je suis Valeria. J’ai 32 ans et je vis à

museo a cielo abierto valparaiso

  • 93
    Shares

Depuis 1992, Valparaiso accueille un musée unique en son genre : le Museo a Cielo Abierto (le Musée à ciel ouvert). 20 fresques murales inaugurées au début des années 1990 par des artistes de divers horizons s’affichent sur les murs du quartier Bellavista. Un parcours artistique hors du commun qui souffre toutefois du vandalisme et requiert un travail de restauration sans relâche.   Entre exploration urbaine et visite de musée Si