CORÉE DU SUD : Le kimchi, ce super-aliment ancestral

Corée du sud : Le kimchi, ce super-aliment ancestral
  • 62
    Shares

Les Coréens en sont fous ! Le kimchi, plat traditionnel coréen, constitue un accompagnement indispensable pour chaque repas. Ce met à base de chou fermenté est d’ailleurs inscrit depuis 2015 au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Focus sur ce plat pimenté et sur ses nombreux bienfaits pour le corps humain !

Ce plat fermenté généralement préparé à base de chou chinois est un incontournable de la cuisine coréenne. Tant est si bien que le kimchi a offert une visibilité internationale à l’art culinaire de Corée !

Le kimchi et ses origines

Ce plat est un met ancestral, élaboré afin de conserver les légumes durant les rudes hivers en Corée. Autrefois, le kimchi qui signifie littéralement « légume submergé », était simplement un mélange de légumes marinés avec du sel. Puis, les Coréens y ajoutèrent différentes épices et surtout la fameuse poudre de piment. Depuis l’ajout du piment, il a pris cette belle couleur rougeâtre qui le distingue facilement des autres mets de la table.

Corée du sud : Le kimchi, ce super-aliment ancestral

La tradition de la préparation du kimchi connaît de nombreuses variantes. Ce sont surtout les conditions climatiques locales et les préférences de chaque famille qui font évoluer les ingrédients des différentes recettes. Mais la préparation du kimchi reste une coutume commune dans tout le pays. Les recettes sont transmises de mère en fille ou de belle-mère à belle-fille.

A l’approche des mois d’hiver, les Coréens préparent de grandes quantités de kimchi et remplissent les onggis, ces jarres en terre cuite typiques qui facilitent la fermentation. Cette coutume se nomme le kimjang et elle met la société coréenne en ébullition. Depuis ses origines, la préparation du kimchi procure au Coréens un fort sentiment de joie et de fierté et la sensation de détenir une grande richesse.

Corée du sud : Le kimchi, ce super-aliment ancestral
Les onggis, jarres à kimchi

Les bienfaits de ce chou fermenté

Selon de nombreuses études, ce plat coréen présente de nombreux bienfaits pour le corps humain. Par exemple, le kimchi aide à lutter contre le « mauvais chorestérol ». En effet, les chercheurs ont constaté une plus faible quantité de ce cholestérol chez les personnes consommant régulièrement du kimchi.

Mais ce n’est pas tout ! Les ferments lactiques qui apparaissent durant le processus de fermentation aident à purifier l’organisme. Et ils permettent ainsi de renforcer le système immunitaire. De plus, le piment agit comme molécule anti-infectieuse ! Le kimchi aide donc aussi à réduire le développement de différents types de cancers, grâce au chou, au piment et à l’ail !

Enfin, les nombreux antioxydants présents dans le kimchi aident à ralentir le vieillissement de la peau. Particulièrement riche en vitamine C, le kimchi est un super allié contre les rides. Si tous ces bienfaits ne suffisent pas à convaincre, il suffit de goûter ce met pimenté pour ne plus vouloir s’en passer !

Le festival du kimchi

Tous les ans au mois de Novembre, ce plat fermenté est à l’honneur lors du Festival de Kimchi qui se tient à Gwangju, dans le sud du pays. C’est l’occasion de découvrir ses différentes méthodes de préparation mais surtout de déguster ce met ainsi qu’une grande variété de plats élaborés à base de kimchi.

Corée du sud : Le kimchi, ce super-aliment ancestral
Préparation de kimchi

Samedi dernier, le 13 octobre, a eu lieu à Paris la deuxième édition du Kimchi Festival.  Ce festival parisien vise à célébrer la culture du partage et de la nourriture coréenne, une sorte de kimjang à la française !

Bérengère Deschamps – Equipe Le Fil Rouge

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *