COSTA RICA : Le pays le plus écolo du monde et son électricité verte

COSTA RICA : Le pays le plus écolo du monde et son électricité verte
  • 37
    Shares

Alors que les pays occidentaux s’affrontent sur la question du changement climatique durant la COP 24 et que la France s’embrase sur les taxes des carburants, le Costa Rica fait des pas de géant. Ce petit pays d’Amérique centrale a produit 100% de son électricité à partir de sources d’énergie renouvelables durant 300 jours en 2017 et prévoit maintenant de bannir les combustibles fossiles !

En 2007, le gouvernement du Costa Rica choisissait d’opter pour l’utilisation d’énergies 100% renouvelables. Le président d’alors, Oscar Arias Sanchez, annonçait qu’il serait le premier pays neutre en carbone d’ici 2021. Depuis, le Costa Rica est devenu une référence en matière d’énergies renouvelables.

Un record : 300 jours d’électricité verte

En 2015 le pays avait déjà produit 100% de son électricité à partir de sources d’énergies renouvelables pendant 299 jours. En 2016, le Costa Rica fonctionnait pendant 271 jours sans combustibles fossiles. Enfin, en 2017, le pays a surpassé son exploit de 2015 en fonctionnant pendant 300 jours à l’aide d’énergie verte. Ce petit pays d’Amérique centrale a aussi produit jusque maintenant, plus de 200 jours d’énergie propre depuis le 1er mai 2018.

Les sources d’énergies renouvelables du Costa Rica sont variées mais l’énergie hydraulique est sa source principale. Elle compte à elle seule pour 78% de l’énergie renouvelable du pays ! Elle est suivie par l’énergie éolienne et géothermique (10% chacune), puis la biomasse et l’énergie solaire (1% chacune). L’utilisation de ces sources d’énergie verte est en train d’éliminer petit à petit le besoin de charbon et de gaz !

Les résultats du Costa Rica sont impressionnants mais le pays ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Ses objectifs sont plus ambitieux en matière d’énergie propre car en effet, ces chiffres concernent uniquement l’électricité. Ils ne prennent pas en compte l’utilisation de gaz et de pétrole pour le chauffage ou les voitures.

Vivre sans énergie fossile, une utopie ?

Dernièrement, le nouveau président du Costa Rica a annoncé sa décision de bannir les énergies fossiles dans les transports. Un plan sera mis en place dès 2021 pour en finir avec ces énergies polluantes. Il faut dire que le petit pays compte un nombre de voitures qui ne cesse d’augmenter. En 2016, il y a eu deux fois plus de voitures immatriculées que de nouveaux nés au Costa Rica ! De plus, selon l’Institut météorologique national du pays, 64% des émissions du pays proviennent de la consommation d’énergie, dont plus des deux tiers sont issus des transports.

Le challenge va donc être énorme pour le Costa Rica et déjà beaucoup de voix dissonantes se sont faites entendre. Si beaucoup ne croient pas en la faisabilité de la promesse du Président, Monica Araya, économiste costaricaine en charge du développement durable a déclaré « Dans un pays comme le notre qui se détache déjà rapidement des énergies fossiles, le transport est bien l’un des derniers défis majeurs à remporter. C’est l’occasion d’envoyer un message puissant au monde. »

COSTA RICA : Le pays le plus écolo du monde et son électricité verte
Le Costa Rica, un pays vert

Un exemple à suivre

Les abondantes ressources naturelles du Costa Rica facilitent la tâche de ce petit pays, notamment ses ressources hydroélectriques et géothermiques. De plus, sa petite taille et sa faible population jouent un rôle évident dans le succès de sa transition écologique. Les grands pollueurs de ce monde comme la Chine, les Etats-Unis ou l’Union Européenne ne partent pas avec les mêmes avantages. Toutefois, le Costa Rica n’a pas investi dans les combustibles fossiles contrairement à ces derniers…

Pour comparaison, l’Union européenne a pour objectif de consommer 20% d’énergie verte d’ici 2020. En France, la transition énergétique porte son objectif de consommation en énergie renouvelable à 32% en 2030 mais à ce jour, seulement 14% de l’énergie consommée est issue de sources renouvelables.

S’il est malheureusement vrai que l’impact vert du Costa Rica sur la planète est presque insignifiant, sa contribution à la lutte contre le changement climatique est avant tout un symbole. Cette petite nation centraméricaine démontre ainsi au monde qu’un engagement fort en faveur des énergies renouvelables fonctionne et fait sens aussi bien au niveau économique que pour notre futur.

N.D.S – Equipe Le Fil Rouge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *