ÉTATS-UNIS – SAN DIEGO : Ocean Beach, plus qu’un lieu, une attitude

Ocean Beach
  • 32
    Shares

Baigné par l’océan Pacifique, le quartier d’ Ocean Beach (OB), situé au nord-ouest de San Diego, a tout pour plaire. Décontracté, excentrique, unique, il figure parmi les endroits les plus branchés de la ville, voire de Californie. Petit tour d’horizon d’une station balnéaire qui a gardé ses charmes d’antan.

« Un quartier pour les voisins, pas pour les touristes »

Une petite pancarte sur le gazon annonce la couleur. « Le quartier est pour les voisins, pas pour les touristes. » Sur Newport avenue, artère principale d’OB bordée de palmiers qui débouche directement sur l’océan, les petits chalets en bois côtoient villas modernes ou de style rococo. Les petits jardinets donnent directement sur la rue et sont copieusement fleuris et décorés. Couronnes de fleurs délavées, drapeau de prières tibétain, petit bateau en bois, ou drapeau américain flottant fièrement sur le fronton des maisons donnent tour à tour un look kitsch, hippie ou patriote.Ocean Beach

Une chose est sûre, le quartier est tiré au cordeau. Les pelouses sont rases et les fleurs savamment agencées, même quand elles arborent un air faussement désordonné. La petite vitrine pleine de livres à donner qui trône modestement sur la pelouse immaculée parfait l’image d’un quartier où il fait bon vivre… entre voisins !

Ocean Beach

Il faut dire que, si au début du 20e siècle OB est la destination incontournable pour un week-end ensoleillé, à partir des années 20 l’intérêt des visiteurs se fane (et se tourne vers Misson Beach). Le quartier délaisse le tourisme saisonnier et développe alors un fort esprit communautaire, toujours très présent aujourd’hui.

 

Hippie, bikers, hipsters et surfeurs

C’est cet esprit communautaire qui a permis de préserver le visage d’Ocean Beach. Bordé à l’ouest par l’océan Pacifique, au nord par la rivière San Diego et à l’est par les collines de Point Loma, ce quartier de San Diego (8e ville des États-Unis, avec 1,5 million d’habitants) a conservé ses airs de petite station balnéaire.

Ocean Beach

Les règlements d’urbanisme ont permis d’éviter les débordements d’une urbanisation non contrôlée : les immeubles de plus de neuf mètres sont par exemple interdits, les chalets et petites maisons de plages, construits pour la plupart avant les années 1930, font l’objet de mesure de préservation.

Ocean Beach

Il n’empêche que le quartier affiche un joyeux méli-mélo architectural. C’est aussi le lieu des rencontres impossibles. Bikers, hippies, vétérans de guerre, surfeurs et hipsters se croisent dans les magasins vintage ou d’antiquité, dans les supermarchés bio, dans les bars à jus de fruits ou à yaourts ou dans les bouis-bouis à tacos qui ont fleuri sur Newport Avenue (le centre du quartier) et Voltaire Street.

Ocean Beach

 

Un quartier tourné vers la mer

Ils se croisent aussi sur les plages. Successivement dédiées aux chiens, à la baignade et au surf !

Ocean Beach

Depuis le ponton, les promeneurs peuvent observer les surfeurs venus taquiner la vague dans l’un des spots les plus courus de Californie.

Ocean Beach

Mais le ponton d’OB est une attraction à lui seul. Plus longue jetée de la côte ouest avec ses 600 mètres (construite en 1966 à l’emplacement d’un ponton bâti en 1915 et démoli en 1951), elle compte un restaurant, des toilettes et un magasin d’appâts ! C’est en effet aussi un spot apprécié des pêcheurs en tous genres. Depuis la mer ou la terre ferme Ocean Beach a toutes les raisons de vous ravir !

Ocean Beach

TF. – Équipe Le Fil Rouge

Un commentaire


  1. bravo TF!

    pour cet éclairage au soleil et sous les embrums de la mer;;;;Report

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *