FINLANDE : Nos amis les animaux, un amour inconditionnel

FINLANDE : Nos amis les animaux, un amour inconditionnel
  • 18
    Shares

L’amour des Finlandais pour leurs bêtes va au-delà de ce que l’on rencontre habituellement. Parce qu’ils n’ont jamais vraiment coupé les ponts avec la nature, les Finlandais ont conservé un lien fort avec elle et avec les animaux.

Un exode rural qui n’a pas brisé la relation homme-animal

La Finlande a connu une migration exceptionnellement rapide de ses zones rurales vers les villes au cours des années soixante. La vie urbaine s’est développée très soudainement, en l’espace de dix ans seulement. Et pourtant, les Finlandais continuent d’avoir une relation privilégiée avec la nature, les animaux en particulier.

Avant l’exode rural, les habitants vivaient en campagne, en harmonie avec la nature et les animaux sauvages. Ils avaient des animaux domestiques “classiques” à la maison et des animaux domestiques “sauvages” en forêt. S’ils ont changé de cadre de vie aux cours des dernières années, les Finlandais ont su préserver cette relation unique à la nature et à ses occupants.

FINLANDE : Nos amis les bêtes, un amour inconditionnel
© Aleksi Poutanen – Fellow Creatures

Beaucoup d’habitants en Finlande ont des animaux domestiques. Chiens et chats mais parfois des animaux plus atypiques comme des serpents, des cochons, des rongeurs, des moutons… C’est devenu tellement commun que beaucoup de règles de conduite dans les lieux publics prennent en considération l’homme avec un animal (par exemple: voyager en avion avec un animal, voyager dans les transports en commun avec un animal, louer une chambre dans un hôtel avec un animal,…). Il est même devenu difficile de trouver un hôtel qui refuse un animal domestique. Les hôtels sont ouverts aux animaux domestiques, on ne se pose même pas la question.

Une relation silencieuse apaisante

Si les Finlandais ont une réputation de “taiseux” et d’introvertis, beaucoup se sentent plus à l’aise avec leurs amis les animaux. Pourquoi? Parce que le Finlandais n’est pas un adapte du “papotage” si typique aux gens des pays méditerranéens. Le silence est davantage un procédé de communication pratiquée en Finlande et c’est une relation possible avec les animaux. En promenade avec un animal, l’homme n’est pas seul mais il n’est pas dérangé et peut retrouver la paix intérieure et la sérénité qu’il n’a pas dans sa vie de tous les jours.

FINLANDE : Nos amis les bêtes, un amour inconditionnel
Tinja Myllykangas et ses chiens © VisitFinland.com

Tout quitter pour partir s’installer en pleine nature, avec pour seuls compagnons des dizaines de chevaux et de chiens. Ce n’est pas quelque chose de très surprenant en Finlande. Tinja Myllykangas l’a fait et explique ne jamais s’être sentie autant apaisée. Avec ses 40 huskies et ses chevaux, Tinja vit aujourd’hui en Laponie finlandaise du Nord, à près de 290 km de la ville la plus proche. Elle y travaille comme organisatrice de safaris en chien de traîneaux. “J’ai eu des animaux domestiques dès ma petite enfance, mais c’est presque par hasard que je me suis lancée dans l’organisation de safaris. Au départ, j’avais juste accepté de m’occuper de chiens que leurs maîtres ne pouvaient pas garder quand ils partaient. Maintenant je réalise à quel point je ne pourrais plus vivre sans.” dit-elle. Sa relation avec les animaux l’a conduite a changé radicalement de vie. Le choix de Tinja n’est pas surprenant dans ce pays nordique.

Le photographe finlandais Aleksi Poutanen a fait une série de photo sur la relation particulière des Finlandais avec leurs animaux. Sa série “Fellow Creatures” témoigne du respect mutuel entre homme et animal qui existe en Finlande. Ses clichés rendent hommage à cette relation si atypique. Découvrez toute la série en cliquant ici ! 

Pierre Louel – Equipe Le Fil Rouge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *