FRANCE – POLYNÉSIE : Les bungalows sur pilotis fêtent leurs 50 ans!

bungalows sur pilotis
A partager

Qui n’a jamais rêvé de passer quelques nuits dans un hébergement unique en son genre, les pieds dans un lagon azur ? Les bungalows sur pilotis, emblème de Tahiti et ses îles, ont bouleversé le tourisme de luxe et se sont imposés dans toutes les plus belles destinations à travers le monde : Maldives, Indonésie, etc. Retour sur cette perle architecturale qui fête ses 50 ans cette année.

Du fare traditionnel à la Tahiti-TV

Traditionnellement, les Polynésiens vivaient dans des fare, des habitations entre 25 et 50 mètres carrés, dont les cloisons étaient fabriquées en bambous pour laisser passer l’air et la lumière. Une charpente haute et pentue pour offrir moins de prise au vent et à la pluie, était recouverte de feuilles de pandanus séchées, une plante tropicale très répandue sur les îles. Les fare étaient généralement ouverts sur un ou plusieurs côtés. Progressivement délaissé au profit de maisons plus modernes, c’est pourtant bien cet habitat qui est à l’origine des bungalows sur pilotis, symboles du dépaysement d’un voyage au bout du monde.

bungalows sur pilotis bora bora

Aujourd’hui, sur 7 des 118 îles que compte l’archipel de Tahiti, 22 hôtels offrent des formules les pieds dans l’eau. Les bungalows sont installés sur des piliers de cocotiers, directement au-dessus du lagon, jusqu’à 200 mètres des plages. Avec leur toit de chaume en feuilles de pandanus ou de palmier, ils offrent aux touristes une image authentique. Pourtant, à l’intérieur ils n’ont plus rien à voir avec le confort spartiate des fare traditionnels : ils comptent désormais parmi les plus luxueuses suites et villas dans le monde.

Leur attraction phare ? Un plancher en plexiglas qui permet d’admirer le lagon et sa faune sous-marine depuis son lit. La fameuse Tahiti-TV ! Les petits-déjeuners livrés en pirogue, les jacuzzi, ou piscines à débordement parachèvent l’image de rêve. « Pour de nombreux touristes à la recherche d’un voyage parfait, séjourner dans un bungalow sur pilotis est une expérience unique que l’on se doit de vivre au moins une fois dans sa vie » assure Paul Sloan, directeur général de Tahiti Tourisme.

bungalows sur pilotis

 

Le succès fou des Bali Hay Boys

Panama, Maldives, Thaïlande, Mozambique, Caraïbes les luxueux bungalows sur pilotis sont partout. D’après Roger Wade, qui recense sur son site les complexes hôteliers proposant ce type d’hébergement, 9.000 bungalows seraient disponibles à travers le monde. Pourtant c’est bien à Tahiti qu’ils sont nés.

bungalows sur pilotis créateurs

En 1961, Hugh Kelley, Don Mc Callum and Jay Carlisle, trois jeunes Américains quittent leur vie rangée en Californie pour s’installer en Polynésie française où ils ont acheté une plantation de vanille. Mais à leur arrivée point de vanille. Qu’à cela ne tienne, les trois compères misent sur le développement du tourisme que promet l’ouverture de l’aéroport international de Tahiti, et se lancent dans l’hôtellerie en achetant quatre bungalows. L’hôtel Bali Hai est créé ; il tire son nom du best-seller américain de James Michener, South Pacific.

L’histoire aurait pu en rester là si un photographe du magazine Life ne les avait pas découverts par hasard. Un article plus tard, ceux que l’on surnomme désormais les Bali Hay Boys, deviennent des stars aux États-Unis. Galvanisés par leur nouvelle célébrité ils développent leur business. Mais un de leurs hôtels ne dispose pas de plage. Ils imaginent alors construire des bungalows directement sur l’eau avec un sol en verre. Ainsi naquirent les iconiques bungalows sur pilotis. Depuis, les nouveaux mariés sont aux anges !

F.T. – Équipe Le Fil Rouge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *