GRÈCE – CRÈTE : Le régime méditerranéen, secret de jouvence?

régime créte
  • 64
    Shares

Toujours le même constat ? Les fêtes de fin d’année ont été gourmandes. Trop gourmandes ! Et si le régime méditerranéen nous aidait à perdre quelques kilos ! Véritable remède au vieillissement artériel, ce cocktail d’huile d’olive, de légumes du soleil et de céréales a de nombreux adeptes. Grâce à lui, les Crétois ont longtemps détenu le score de longévité en Europe. Puis la mondialisation qui a permis de diversifier les régimes alimentaires à travers le monde a remis les équilibres en jeu.

Longue vie aux Crétois

Dans les années 50, l’Américain Ansel Keys mène une étude scientifique qui vise à comparer les taux de mortalité due aux maladies cardio-vasculaires en Europe. À l’issue de ces travaux, les chercheurs constatent que les habitants de Crète ont une santé remarquable par rapport à leurs voisins européens. Dans les années 60-70, l’île ne compte que 3,8% de décès liés aux maladies coronariennes contre 97% en Finlande ou 63% en Hollande. Des résultats similaires apparaissent en étudiant la mortalité par cancers ou autres maladies graves.

À l’époque, les liens entre régime alimentaire et santé sont méconnus, les effets du diabète et de la malnutrition sous-estimés. Les scientifiques concluent que l’exceptionnelle bonne santé crétoise s’explique par le cadre de vie de ses habitants (un climat idéal, une vie sans stress et sans pollution). Ce n’est que plus tard que diététiciens et nutritionnistes s’intéressent à l’alimentation crétoise.

régime

 

Un régime alimentaire préservé

La Crète, du fait de son caractère insulaire et de ses spécificités agricoles, sociales et économiques, a su préserver ses traditions alimentaires. L’importation de produits étrangers grâce à la mondialisation n’a pas complètement bouleversé les habitudes alimentaires. Globalement, les Crétois ont continué à consommer peu de viande et peu d’alcool, beaucoup de céréales, de légumes de saison et de fruits et enfin, beaucoup d’huile végétale (huile d’olive) : le secret d’une bonne santé artérielle et d’un poids maîtrisé.

Ce régime alimentaire crétois (aussi appelé régime méditerranéen), plébiscité par des scientifiques du monde entier, a contribué à rendre l’île attractive pour de nombreux touristes étrangers, venus se refaire une santé en Crète.

régime salade grecque

 

Un secret de jouvence qui perd de sa superbe

Dans les années 80-90, les visiteurs sont nombreux à se rendre en Crète pour connaître les recettes de ce secret de jouvence qui réduit, dit-on, le vieillissement cardiaque. On combine alors la visite culturelle de l’île à une détox alimentaire et on travaille sur son bien-être.

Si cette formule a fonctionné pendant longtemps, elle est en perte de vitesse depuis les dix dernières années. La mondialisation a gagné du terrain et les modes de vie ont changé. En s’ouvrant davantage au tourisme, les habitudes alimentaires occidentales (à base de produits industrialisés, de féculents, de laitages et de protéines animales) se sont peu à peu imposées au détriment du régime crétois ancestral.

En 20 ans, le poids moyen des Crétois a augmenté de 20 kilos et l’on constate une importante hausse de l’obésité chez les jeunes. La Crète décroche même la palme européenne pour le taux de surpoids et d’obésité chez ses adolescents.

Pierre Louel – Equipe Le Fil Rouge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *