LITUANIE : L’offense de Walmart et des symboles de la faucille et du marteau

lituanie walmart créé la polémique avec des vêtements ornés de la faucille et du marteau
  • 6
    Shares

Le géant américain Walmart a proposé sur son site des vêtements ornés des symboles de l’URSS : la faucille et le marteau. En Lituanie où ces anciens symboles soviétiques sont bannis, le coup marketing du leader de la distribution a du mal à passer.

Le style soviétique fait polémique

Après Adidas au printemps dernier, c’est au tour du géant Walmart de se retrouver au cœur d’une polémique dans les pays Baltes. Alors que la marque allemande avait commis un impair en proposant une ligne de vêtements de couleur rouge à l’effigie de l’URSS en vue de la Coupe du Monde de football 2018 (retirée des rayons par la suite), l’américain va encore plus loin en proposant des tee-shirts et des pulls siglés de la faucille et du marteau.

Il semblerait que le style soviétique revienne sur le devant de la scène, ce qui ne plait pas du tout au gouvernement de Lituanie. L’ambassadeur lituanien aux Etats-Unis a sommé le leader mondial de la distribution de retirer ces habits de la vente. Dans cette lettre rendue publique, il explique « Quand l’union soviétique a occupé la Lituanie, des centaines de milliers de nos citoyens ont été tués, exilés, torturés, violés et séparés de leur famille. ». Le diplomate ajoute ensuite « Ces crimes terribles ont été commis sous les symboles de la faucille et du marteau, les mêmes que ceux représentés sur vos produits. »

lituanie walmart créé la polémique avec des vêtements ornés de la faucille et du marteau

Le ministre des Affaires étrangères lituanien s’est également emparé du scandale en apostrophant Walmart directement sur les réseaux sociaux avec une phrase choc  «Vous n’achèteriez pas des vêtements au design nazi, n’est-ce pas?».

Le hashtag #whynotswastika (pourquoi pas une croix gammée) a émergé sur les réseaux et a été repris de nombreuses fois par les internautes choqués par le choix de Walmart. Tout comme pour la polémique Adidas, les vêtements ont été détournés par des internautes pour y afficher des symboles nazis.

Des symboles bannis au même titre que la croix gammée

Pour comprendre toute la polémique autour de ces affaires, il est bon de rappeler que Staline, ancien dictateur soviétique, a fait déporter plus de 275.000 Lituaniens dans les goulags de la Sibérie entre 1940 et 1952 et a massacré plus de 20.000 citoyens dans les combats menés par la résistance lituanienne.

Ainsi, depuis 2008, les symboles de la faucille et du marteau ont été bannis par le parlement lituanien. De ce fait les objets, vêtements ou affiches ornés de la faucille et du marteau sont interdits en Lituanie au même titre que les représentations de croix gammée. Le douloureux souvenir de la domination soviétique est toujours très vif en Lituanie, surtout compte tenu des récentes machinations de la Russie aux frontières des pays baltes. Ces dernières ont suscité beaucoup de craintes dans la région.

Bien que Walmart ne soit implanté dans aucun des pays de l’ancien bloc soviétique, le géant américain semble avoir compris son erreur et développé son empathie à l’égard des victimes de Staline, puisqu’il s’est engagé à retirer au plus vite tous les vêtements au cœur de la polémique. Mieux vaut tard que jamais…

N.D.S – Equipe Le Fil Rouge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *