PÉROU : Les mystérieux géoglyphes de Nazca, un site exceptionnel

PÉROU : Les mystérieux géoglyphes de Nazca, le site le plus exceptionnel du monde
  • 68
    Shares

Visibles depuis les airs dans le désert de Nazca au Pérou, les géoglyphes géants en forme d’animaux fascinent. Ces gigantesques œuvres découvertes en 1927 sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco. Les géoglyphes représentent une des plus grandes énigmes de l’archéologie depuis leur découverte et n’ont de cesse d’intriguer le monde scientifique.

Des étranges dessins dans le désert

A 400km au sud de Lima, se trouvent les géoglyphes de Nazca.  Ces lignes impressionnantes furent tracées dans le désert entre 500 avant J.C. et 500 après J.C. Il n’existe pas d’œuvres de géoglyphes plus exceptionnelles au monde. Le site de Nazca est incomparable en termes de superficie (450km2), de quantité (autour de 800 géoglyphes) et de diversité !

Les géoglyphes de Nazca représentent des créatures vivantes : animaux ou végétaux, des êtres fantastiques ou des objets de la vie quotidienne. Parmi les représentations d’animaux, on reconnaît un singe, une araignée, un héron, un colibri… On trouve aussi des figures géométriques composées de lignes droites qui sillonnent le désert et mesurent plusieurs kilomètres de long.

PÉROU : Les mystérieux géoglyphes de Nazca, le site le plus exceptionnel du monde
Le singe © Sciences et Avenir

Seulement 350 géoglyphes ont été analysés pour le moment par la communauté scientifique. Les chercheurs sont fascinés par ces œuvres qui sont pour la plupart constituées d’une seule et même ligne qui ne se recoupe jamais. Le plus impressionnant étant que certains de ces dessins font presque 400 mètres de long, ce qui signifie que ceux qui les ont tracés ne pouvaient les voir. Pour en profiter pleinement il faut prendre de la hauteur. Et bien évidemment, les géoglyphes ont été réalisés avant l’invention des avions !

Le mystère des géoglyphes résolu ?

Qui dit mystère dit supputations et théories les plus folles ! Depuis leur découverte, certains pensent que ces dessins sont des messages envoyés par les extraterrestres, d’autres imaginent qu’ils ont été tracés par une civilisation de géants, et d’autres avancent que le peuple Nazca avaient inventé une sorte de montgolfière préhistorique pour pouvoir vérifier leurs travaux…

PÉROU : Les mystérieux géoglyphes de Nazca, le site le plus exceptionnel du monde
Le colibri

Malheureusement il semblerait que la résolution de cette énigme soit beaucoup plus terre à terre. De nouvelles études sur les lignes de Nazca ont été menées à l’aide de l’imagerie par satellite et les chercheurs pensent avoir une explication ! Les géoglyphes seraient liés à… la ressource la plus précieuse : l’eau et l’irrigation des terres cultivables.

La chercheuse Rosa Lasaponara a expliqué que d’après les images satellites, les tracés présenteraient des similitudes avec des puits en forme de spirale appelés « puquios » présents sur le plateau de Nazca. Les puquios étaient utilisés pour l’irrigation via un réseau d’aqueducs souterrains qui permettait à cette civilisation de pratiquer l’agriculture. Le peuple Nazca aurait donc été à l’origine d’un système sophistiqué de canaux à travers toute la région.

PÉROU : Les mystérieux géoglyphes de Nazca, le site le plus exceptionnel du monde
Un puquio © Wikimedia Commons

Mais alors qu’elle était l’utilité de tracer ces magnifiques formes d’animaux ou de végétaux ? Pour la scientifique, ces dessins servaient d’offrandes, tels des hommages rendus aux dieux pour l’eau apportée. Une chose est sûre, la civilisation à l’origine de ces géoglyphes était très en avance sur son temps !

Bérengère Deschamps – Equipe Le Fil Rouge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *