RUSSIE : Un Fan ID pour contrôler les supporters de la coupe du monde

coupe du monde russie 20018 fan ID
  • 13
    Shares

Du 14 juin au 15 juillet 2018 la Russie accueillera la 21e édition de la Coupe du Monde de football. Pour les chanceux qui se rendront dans cette immense fédération pour assister aux matchs, il faudra montrer patte blanche sous peine de se voir refuser l’entrée des stades. En plus du ticket et d’une pièce d’identité, chaque spectateur devra montrer son Fan ID. Le but de ce document ? Éviter les débordements de violence et maîtriser la menace terroriste.

Le Fan ID, plus fort que le visa

Les supporters qui ont prévu de se rendre en Russie pour la prochaine Coupe du Monde n’auront pas besoin de visa pour entrer sur le territoire russe. S’ils viennent en Russie pour assister aux matchs, seul un Fan ID leur sera demandé !

Véritable passeport du supporter, le Fan ID a été mis en place par les autorités russes pour simplifier les entrées des très nombreux visiteurs étrangers attendus durant cette période. Pour obtenir le précieux sésame, rien de plus simple : il suffit de remplir un formulaire sur internet ou dans l’un des nombreux centres de distribution des Fan ID.

Plusieurs données personnelles sont attachées à cette petite carte plastifiée qu’il faudra impérativement présenter à l’entrée des stades : nom, prénom, coordonnées, date de naissance, numéro de passeport, nationalité, numéro du billet pour le match, photo d’identité, etc. Le précieux document sera aussi indispensable pour entrer et quitter le territoire russe.

Au-delà de l’exemption de visa, le Fan Id (qui s’obtient gratuitement pour tout acheteur de billet) prévoit aussi un accès gratuit aux transports en commun et aux navettes mises en place à travers toute la Russie pour assister aux matchs. Un geste non négligeable lorsque l’on sait que les supporters devront débourser au minimum 88 euros (105 dollars) pour un billet et jusqu’à 925 euros (1.100 dollars) pour la finale !

coupe du monde russie 20018 fan ID
Le fan ID

Le Fan ID, pour contrôler le pédigré du supporter

Les autorités russes ne s’en cachent pas : ce document a été mis en place pour des raisons de sécurité. Entre la menace terroriste et celle des hooligans russes ultra violents, l’enjeu sécuritaire n’a jamais été aussi important pour les organisateurs.

La crainte d’une nouvelle attaque terroriste plane toujours sur le pays : l’attentat du métro de Saint-Pétersbourg en 2017 (16 morts) est en effet toujours dans les esprits. Les risques d’une attaque seront au plus hauts pendant un mois puisque les yeux du monde entier seront tournés vers la Russie pendant cet événement sportif, le plus suivi de la planète !

Mais le terr   orisme n’est pas la seule menace. Les dérives des hooligans, ces supporters ultra-violents, russes et étrangers sont elles aussi à craindre. Les organisateurs ont bien en tête les images de Marseille lors de l’Euro 2016, lorsque hooligans russes et anglais s’étaient affrontés et avaient semé le chaos dans la deuxième ville la plus peuplée de France. Le niveau de violence avait été démesuré, pointant la défaillance du système de sécurité en France. Cette année, les autorités russes ont mis en place un plan d’action drastique puisque des hooligans auraient déjà fait savoir qu’ils étaient décidés « à faire de la Coupe du Monde, un festival de violence ».

Avec le Fan ID, qui ne s’obtient qu’en présentant son billet pour un match et en donnant de nombreuses informations, les organisateurs espèrent empêcher la venue des « supporters » venus pour la castagne. Des premiers cas de refus de délivrance des Fan ID ont déjà été recensés.

Mahé – Equipe LFR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *