UNESCO

MYANMAR : L’époustouflante cité magique de Bagan n’est toujours pas inscrite à l’Unesco

  • 27
    Shares

Destination encore préservée du tourisme de masse, le Myanmar garde son authenticité et abrite des sites dont la beauté est à couper le souffle. C’est le cas de Bagan, nichée au cœur du pays, cette cité religieuse est l’une des plus remarquables au monde. Et pourtant… Bagan n’est toujours pas inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. La première cité de l’empire birman Ancienne capitale du premier empire birman, Bagan est

meilleurs plats classés à l'unesco

  • 23
    Shares

Que ce soit le Taj Mahal en Inde, les îles des Galapagos en Équateur, ou le Parc National de Mana Pools au Zimbabwe tout le monde a en tête au moins un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Mais saviez-vous que depuis 2003 l’UNESCO inscrit aussi sur sa liste des spécialités culinaires ? Petit tour d’horizon des plats emblématiques qui appartiennent désormais au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Le

syrie reconstruction 3D patrimoine syrien

  • 30
    Shares

7 années de conflit en Syrie ont causé d’énormes pertes humaines. Les bombardements et les actes de terrorisme ont aussi gravement endommagé le patrimoine architectural et historique du pays. Mais les villes de Palmyre, d’Alep, et d’autres joyaux du patrimoine syrien, sévèrement touchés par des années de guerre, pourraient retrouver leur lustre d’antan grâce à la technologie d’une start-up française. Les récentes attaques perpétrées par des terroristes de l’organisation État

lac inle pecheur

  • 49
    Shares

Au centre du Myanmar (ancienne Birmanie), au cœur des montagnes de la province du Shan s’étend le Lac Inle. Deuxième plus grand lac du pays avec ses 120 km2, le joyau birman est reconnu depuis 2015, réserve de biosphère par l’UNESCO. Ses maisons et temples sur pilotis, ses jardins flottants, ses pêcheurs traditionnels et son écosystème exceptionnel l’ont hissé à la tête des destinations touristiques nationales. Au risque de le

plaine des jarres au laos

À 250 km au nord-est de Vientiane, capitale du Laos, perdues sur un haut-plateau, se dressent des centaines de jarres de granit et de grès. Par qui ont-elles érigées ? Dans quel but ? Malgré les observations scientifiques menées depuis les années 1930, le mystère sur leur origine et leur signification reste (presque) entier. « De l’origine de ces mégalithes funéraires, on ne sait rien. Si l’on en croyait la légende, les tailleurs